Longer le Pacifique jusqu’à Muir Beach

- par dans

Si je vous dis que c’est le dernier article sur Marin Headlands, ses paysages trop beaux et les supers randonnées qu’on y fait, vous restez lire l’article ? 😁

Aller découvrir Muir Beach trottait dans notre tête depuis un petit moment. On voulait à l’origine se faire la totale et randonner entre Muir Woods et Muir Beach. Cependant, les transports en commun n’ont pas vraiment prévu cette option, et le plus simple était de partir depuis Rodeo Beach. On vous en a parlé brièvement dans notre article précédent, c’est le lieu de départ de plusieurs trails et le terminus du bus qui vient de San Francisco ! Et puis l’endroit était tellement chouette, on était plus que ravis de revenir dans le coin. 😊

Le long de la côte

Pas de dauphins cette fois-ci au moment de notre départ de Rodeo Beach, mais toujours quelques surfeurs qui ont l’air de bien apprécier ce joli spot. On sent que l’endroit, même si un peu à l’écart, est assez populaire. Il est à peine 10h mais on croise déjà beaucoup de marcheurs. Le chemin pour aller jusqu’à Tennessee Valley Beach, la première étape monte d’abord à flan de colline vers les vestiges de l’occupation militaire. On passe notamment à Battery Townsley qui offre une vue splendide sur l’océan, avant d’aller découvrir des restes plus discrets éparpillés un peu plus haut.

C’est l’occasion pour nous de partir en « hors piste » pour s’éviter un détour de plusieurs kilomètres plus à l’intérieur des terres. Les chemins sont plus étroits, parfois un peu piégeux mais la vue est tellement belle qu’on oublie très vite qu’on glisse un peu trop sur les cailloux ! On se retrouve alors entre deux plages, sur les flancs rocailleux qui surplombent le Pacifique. Faut-il vraiment préciser à quel point c’est splendide ??! Cette partie n’était clairement pas la plus facile de la journée, mais sortir des sentiers battus valait fortement le coup cette fois-ci !

Tennessee Valley Beach

A la clé de ce raccourci ? Une vue sublime sur Tennessee Valley Beach, une très jolie plage au sable foncé coincée entre des falaises. La descente jusqu’à la plage s’est faite prudemment… On était bien heureux de se retrouver en bas, à contempler les vagues et reprendre notre souffle ! Si Rodeo Beach a un lagon, Tennessee Valley Beach a une rivière. On s’est donc retrouvé entre les deux eaux. On a eu à peine le temps de faire quelques photos avant de se retrouver à courir vers la le chemin pour éviter de se retrouver les pieds mouillés. Echec ! Les kilomètres suivants, nos pieds étaient un peu humides… Les petites plages comme celles-ci sont très belles mais il faut toujours se méfier dans le coin!

Muir Beach & Pelican Inn

Nous voilà ensuite repartis pour la dernière partie du trail qui va nous amener à Muir Beach. Cette fois-ci, on suit bien sagement le Costal Trail qui s’éloigne plus ou moins de la côte. Ça monte parfois sévère mais on est toujours récompensés à un moment ou un autre par une superbe vue. C’est une constante dans les environs et on ne s’en plaindra jamais ! Ça rend juste les descriptions de nos aventures un peu toutes identiques… ?! Qu’est-ce que vous voulez, les endroits moches nous attirent moins ! 😛

On arrive donc à Muir Beach par le haut, en surplombant la plage. Avec ce point de vue, on embrasse bien la situation géographique de cette plage, coincée elle aussi entre des collines. Quelques maisons s’accrochent à un flan, mais partout ailleurs, on retrouve bien vite la nature, et on peut deviner au loin, les premiers arbres de la forêt de Muir Woods. La plage est pleine de gros rochers et l’océan a des couleurs très changeantes. Après ces moments de contemplation, on se presse à terminer ce trail pour se trouver un petit coin sur la plage pour notre pique-nique. L’endroit n’est pas trop fréquenté et on savoure cette pause avant d’aller bien sûr mettre nos pieds dans l’eau !

L’idée première était ensuite de rejoindre Sausalito pour reprendre le bus, mais changement de plan ! On ira plutôt finir de reprendre des forces à la Pelican Inn après une dizaine de kilomètres de marche. Une adresse très sympa, un peu en retrait de la plage avec une ambiance pub anglais un poil désuet. On a testé que les boissons mais il paraît qu’ils servent le meilleur fish and chips de Californie ! Il faudrait savoir ce qu’en pense les Britanniques !

Et voilà, on en a fini de nos explorations au Nord du Golden Gate Bridge…. Pour le moment ! On y reviendra bientôt mais sous un autre angle ! 😉

Tags : , ,

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.