Let’s go to Sacramento

- par dans

Pour mon anniversaire américain, j’ai eu droit à un joli week-end à Sacramento ! A moins de 3 heures de route, la capitale de la Californie nous offert un joli changement d’horizon. Au milieu des terres, en allant vers le désert, on est tout d’un coup loin de la baie et de son brouillard. On découvre une chouette ville au passé riche et au climat chaud !

Midtown Sacramento

On a donc posé notre sac à dos dans la ville le weekend du 26 août sous une forte chaleur… 41°C en moyenne, ça nous a bien changé de l’été à San Francisco ! Nous sommes arrivés le vendredi soir après avoir pris le bus vers 16h dans Downtown SF. Ce soir là, on ne verra que le joli quartier de Midtown lors du parcours qui nous mène jusqu’au Safeway pour faire les courses mais on est déjà conquis ! Des maisons adorables, des palmiers partout… So lovely ! On y trouve aussi plein de jolies adresses pour se restaurer, et c’est apparemment un des quartier tendance de la ville, limite le plus hipster de la Californie (si si). Il y avait pas mal de monde effectivement samedi soir, et on a pu profiter d’une de ses chaudes soirées d’été comme on en a plus l’occasion à San Francisco !

Bee my baby

Comme c’était un weekend de célébration, Bastien avait aussi prévu une petite activité originale pour l’occasion (mais qu’est-ce qu’il est adorable ce mari quand même 💓) et nous sommes donc allés découvrir un rucher dans la périphérie de la ville. Une initiation sympathique à tout ce qui touche à la production du miel et à la protection des abeilles dans leurs petites ruches. On était dans un petit groupe de huit et on a pu observer de près les rayons d’une ruche tout bien protégés qu’on était dans nos supers combinaisons d’apiculteurs ! Rachel, notre « beekeeper » a monté « The Beecharmers » une communauté de gens passionnés par les abeilles et propose tout un tas d’activité pour sensibiliser le public à la vie des ces petites bêtes. C’était très chouette de découvrir tout cet univers en sa compagnie malgré la très forte chaleur !

Old Sac

Sacramento a bien des surnoms mais c’est surtout pour son rôle important pendant la période du « Gold Rush » de la fin du XIXe siècle qu’elle est connue. « Old Sac », le quartier historique de la ville est un témoignage assez impressionnant de cette époque. Bien qu’on aperçoit des buildings bien modernes à l’horizon, on se croit plongé dans une petite ville de western. Les bâtiments en bois, les arcades, les vieux panneaux… Les quelques rues sont mignonnes même si ce n’est pas toujours authentique et que l’attrait touristique prime avant tout.

Les guides du musée historique (que l’on a pas pris le temps de visiter) sont tous déguisés par exemple – si jamais on avait pas encore compris que c’était le filon dans le coin. On trouve également un musée du chemin de fer avec les vielles locomotives qui vont bien. Un peu plus loin, il y a des vieux bateaux sur la rivière transformés en restaurant mais qu’il est néanmoins possible de visiter sans y manger. On s’est contenté d’y boire un bon thé glacé pour se rafraîchir avant de poursuivre notre exploration de la ville.

Capital City

Comme je vous le disais, Sacramento a de nombreux surnoms :

  • America’s Farm-to-Fork Capital
  • City of Trees, pour ses nombreux arbres et sa forêt urbaine
  • River City : la ville est à la confluence de l’American River et la Sacramento River

Mais elle est aussi et surtout connue (ou pas d’ailleurs ^^) pour être la « Capital City » de l’Etat de Californie. C’est quand même la 4ème aire urbaine de Californie après Los Angeles, San Francisco et San Diego. En tant que tête de l’Etat, c’est donc ici que l’on trouve le Capitole ! Presque le même que celui de Washington! Un très beau bâtiment en tout cas, assez impressionnant et entouré d’un joli jardin bien arboré qui cachait des orangers et des séquoias.

On trouve aussi dans le centre ville « the Cathedral of the Blessed Sacrement » qui est une des plus grandes de l’Ouest américain, ainsi que de nombreux théâtres et musées.

Enfin, la ville est donc connue pour sa culture « food and drink », de préférence avec une provenance bien locale. La ville est en effet entourée de nombreuses fermes fournissant directement aux restaurants les matières premières. Et puis, en bonne ville « hipster » les brasseries artisanales et les cafés locaux sont également légion. Et on y trouve souvent un savant mix de savoir-faire, design et de cool qu’on aime bien !

Alors, ça vous dit Sacramento ?

Tags : ,

Un commentaire

❤️ Californie !!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.