Outside Lands Music Festival 🤘🎸

- par dans

Un été sans festival de musique c’est comme un apéro sans saucisson… un peu tristounet ! A Paris, on avait notre petit tradition d’aller à Rock En Seine fin août, alors on a été ravis de découvrir qu’il existait le festival Outside Lands à San Francisco !

Un festival dans le Golden Gate Park

Depuis 10 ans, une partie du Golden Gate Park (le Polo Field et ses environs) accueille le festival sur 3 jours début août. Les affiches précédentes étant plutôt alléchantes, on attendait avec impatience l’affiche de 2017 ! Et puis on a vu les prix… ça nous a bien refroidit !! Plus de $350 pour pouvoir faire le festival complet ? A titre comparatif, le billet 3 jours Rock En Seine vaut un peu plus d’une centaine d’euros. On a donc pris le temps de considérer la chose et d’attendre le programme par jour : y aller un jour pour découvrir sans se ruiner complètement !

Et puis bon, voir Metallica et un paquet d’autres groupes sympathiques c’est dur à refuser!

Foggy festival day

Le jour J arrive enfin. Avec un peu de bol, on aurait pu trouver des billets 3 jours pas si chers que ça en occasion mais on ne le savait pas encore ! On le note pour l’année prochaine !

La météo s’annonce assez mitigée mais on se dit que ça va se dégager #lesgrosnaïfs ? Depuis 4 mois ici, on devrait pourtant le savoir !! Et puis on a bien compris que le mois d’août ici était dédié au brouillard et à une moyenne de 15°…  Donc, on a eu un peu froid… Et pas que nous, les organisateurs ont du vendre bon nombre de sweat à capuche et de couvertures sur les stands de merchandising !!!

On le sait pourtant qu’il faut prévoir plusieurs couches de vêtements AU CAS OU, le dit cas se présentant à 99%. Malgré ce petit détail – on s’est réchauffé en buvant du café^^, on a passé une très bonne journée là-bas !

Un festival San Franciscain mais bien fichu

Par ce sous-titre un peu naze, je veux dire que même dans les festivals de musique, on ne peut pas se tromper, on est bien à San Francisco : on y retrouve tous les restaurateurs / cafetiers / marchands du coin et les prix sont bien gonflés !

En lieu et place du traditionnel vendeur de kebab / raclette en sandwich / crêpe à la saucisse que l’on trouve dans la plupart des festivals français (quoi que, c’est en train de changer), on retrouve là les food trucks et les restaurants tendances de la ville : des ramens, des burgers, des doughnuts artisanaux, un des meilleurs coffee shop de la ville… Bref, un autre niveau, mais qui se ressent niveau prix, forcément ! Et le nombre de stands est impressionnant aussi ! De chaque côté de la grande scène, on trouve une rangée d’une vingtaine de « food stands ».

A boire et à manger

Au niveau des boissons, les choses sont organisées par « land » : wineland et beerland ! Dans ses deux espaces, on ne trouve que des producteurs locaux et des bières artisanales. Le choix est impressionnant ! On a pas testé le vin (il fallait prendre un système de paiement particulier) mais ça avait l’air très bien organisé ! Et puis parce que l’eau c’est la vie, on trouve plusieurs stations pour remplir sa gourde d’eau (une trentaine de robinet par stand d’eau dégainés par des bénévoles un peu partout sur le site). C’est très cool de voir qu’ils incitent les gens à venir avec leur gourde vide pour ne pas gâcher des milliers de gobelets en plastique. Bon pour la bière, on a quand même eu des gobelets jetables (pas de version réutilisable comme on a pu en avoir ailleurs, c’est un peu dommage).

Côté miam, on a donc mangé 1 doughnut énoorme avec notre premier café, un ramen burger des frites d’avocats à midi, une petite collation typique américaine pour le goûter (un pretzel et un corn dog) et le soir on a opté pour des arepas, une spécialité vénézuélienne qui nous a ma foi bien rassasié pour les derniers concerts ! On a goûté quelques bières artisanales du coin et mangé des M&Ms gratuits ! Toujours très sains les festivals ! ^^

Pour le reste du festival, on retrouve des stands promotionnels assez variés, qui vont de grandes marques de sport ou d’alcool à des petits artisans locaux, et quelques « attractions ».

Rock baby

Et la musique alors ? ? (Voilà le paragraphe qui ne va parler qu’aux amateurs de rock, les autres vous pouvez passer aux images! ?)

On a choisi le samedi clairement pour voir Metallica, Queens of the Stone Age et Royal Blood. Manque de bol, QOTSA a annulé sa venue deux semaines avant le festival pour cause de blessure. Tristesse infinie pour moi, même si je les ai déjà vu plusieurs fois – quand on aime Josh Homme on ne compte pas ! Ils ont été remplacé par Cage The Elephant, pas si mal mais pas le même niveau quand même !
– Marrant quand même, je les avais vu à leurs tous débuts à Glasgow avec Eloïse en 2007 pour le concert qu’on lui avait offert pour son anniversaire et ils étaient en première partie à l’époque (et ça avait été un peu n’importe quoi!^^)

On a commencé l’après-midi doucement avec des groupes qu’on ne connaissait pas trop mais qui ont joliment accompagné notre déambulation dans les différents espaces du festival. On a ensuite apprécié Temples, Real Estate et Warpaint, chacun très sympa dans leur genre.

Et puis vient Royal Blood, qui a été très très bon. Les mecs ne sont que deux sur scène mais assurent terriblement bien. On a vraiment beaucoup aimé leur set avec juste un petit bémol sur le public un peu mou. Cage The Elephant était très bien aussi, le chanteur a des airs de Mick Jagger quand il se déhanche ! On sent le public un peu plus réceptif… est-ce la différence groupe british vs groupe américain ?

Metallica

On clôture cette jolie journée avec un monstre, une machine très (trop?) bien huilée…. Metallica ! Une première pour moi, la deuxième fois pour Bastien après les avoir vu à Lyon il y a bien 6 ans avec Rudy ?. Apparemment, ils ont décidé cette année de « chauffer » la foule avec un DJ qui a fait partie des Beastie Boys… c’était assez horrible !! On vous laisse lire les commentaires sur Instagram qui vont à peu près dans le même sens que nous ?

Le show de Metallica a duré 2 heures environ, avec les plus grands titres du groupe et les morceaux du dernier album, ce qui a donné un set plutôt bien équilibré. On a eu droit a pas mal d’échanges entre le groupe et le public, les mecs viennent de Los Angeles et sont quasi à la maison 🙂 Le show a été ponctué d’effets pyrotechniques (les seuls moments où on a eu bien chaud pendant 10 secondes^^) et on a eu droit à un feu d’artifice à la fin ! Du bon gros spectacle ! Le public était bien chaud mais les puristes ( = Bastien !) vous diront peut-être que ce n’est pas le meilleur public pour ce genre de musique (on a pu comparé en allant voir Slayer quelques jours auparavant !) #howtofailyourcirclepit Malgré ces petits détails, très très bon concert ! ?

En bref, une très chouette journée dans un festival très sympa ! Dommage qu’il soit si cher !

Tags : ,

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.