Seattle, Washington

- par dans

Et hop, un nouvel état à valider sur notre carte ! Après l’Oregon l’année dernière en automne, on avait très envie de continuer à explorer le « Pacific North West« , et d’aller plus au Nord, jusqu’à l’état de Washington. Avec une réputation de temps bien pourri les 3/4 de l’année, on s’est dit que l’été était la meilleure période pour une première fois et nous voilà donc partis à l’occasion du weekend du 4 juillet pour Seattle et Olympic National Park, dans la péninsule voisine. Rendez-vous sur l’article dédié pour découvrir le parc !

The Emerald City

Seattle, avec près de 4 millions d’habitants est la plus grande ville du Pacific North West, et est tout proche du Canada, dont on peut d’ailleurs apercevoir la côte depuis la péninsule. La ville est entourée d’eau et de montagnes, ça donne un mélange particulier ! C’est la ville mythique de Grey’s Anatomy pour les aficionados, et sa skyline particulière dominée par la silhouette du Space Needle est finalement assez connue.

La ville est assez accessible à pied et on a pu découvrir de nombreux quartiers facilement à la force de nos gambettes. Ce n’est pas une ville plate pour autant ! Et ce n’est pas un mal, ça permet d’offrir de nombreux points de vue la baie, appelée Puget Sound.

Downtown, Pike Place

Pour aller de l’aéroport au centre ville, on profite du tramway/métro qui nous permet d’avoir un aperçu de la ville pour un prix dérisoire. On débute donc dans le quartier historique de Pioneer Square. Il est encore tôt mais on y apprécie déjà les jolis façades en briques. On découvre par la même occasion le passé de la ville à travers le « Klondike Gold Rush National Historical Park » qui nous permet de comprendre l’importance de la ville dans la Ruée vers l’or version Alaska. La ville était en effet le point de départ des expéditions vers le Grand Nord.

Direction ensuite le quartier sans doute le plus touristique de la ville: Pike Place ! On s’y rend en longeant la baie, en passant vers la grande route et l’aquarium. Jour férié donc grand affluence dans le fameux marché couvert ouvert en 1907. Sur plusieurs étages, on peut y trouver toutes sortes de magasins restaurants, et bien sûr des étals de primeurs, poissonniers… Quelques rues adjacentes sont également comprises dans ce marché et ça donne un quartier très animé, avec quelques curiosités (un mur couvert de chewing gum par exemple 🤷

On s’éloignera un peu de la foule pour trouver un petit café où déjeuner et reprendre des forces avant de poursuivre vers le quartier de Capitol Hill.

On est quand même revenus au Pike Place Market lors de notre dernier, dans de meilleures conditions ! Moins de monde et du soleil ! Et on y a découvert un petit jardin de toit caché tout mignon !

Capitol Hill

C’est dans ce quartier plutôt central que nous avons posé nos valises, pas dans un AirBnb pour changer mais dans un Bnb ! Une charmante et grande maison où nous avons une chambre coquette avec une jolie vue sur la ville.

Evidemment on a pas choisi ce quartier par hasard, au-delà de son positionnement géographique. Les rues Pike et Pine délimitent une zone riche en restaurant, cafés, petites boutiques. A nous la petite glace de 16h, et l’apéro dans une brasserie avec une collègue de San Francisco en visite au même moment et un resto entre amis pendant que les feux d’artifice pétaradent au-dessus de la baie.

Le quartier est aussi architecturalement intéressant, mélange de maisons victoriennes, de bâtiments en briques et constructions plus modernes.

Fremont & Ballard

Cap au Nord de la ville pour notre 2e journée d’exploration ! Je crois qu’on a battu tous les scores ce jour-là… quasi 30km à pied 😳

En partant de notre inn, nous allons rejoindre le Lake Union, qui coupe la ville en deux, et le longer pour rejoindre le Nord par le Fremont Bridge. On trouve par ici quelques boites de tech comme Google, et surtout un trail qui va nous emmener tout droit à Ballard. Quartier un peu industriel, un peu scandinave (pêche au saumon), et surtout quartier houblonné (on se refait pas!). On aura d’ailleurs la sympathique Lucky Enveloppe Brewing rien qu’à nous!

On traverse ensuite le Ballard nordique et un mignon petit centre pour rejoindre les « Ballard Locks » (petit point vocabulaire, écluse se dit comme un verrou: a lock), des écluses devenues une véritable attraction touristique. Ce sont les écluses les plus actives des Etats-Unis il faut dire, et sur un des côtés du canal, on peut voir les saumons remonter dans leur passe à poissons dédiée.

Queen Anne & Space Needle

Allez encore un peu de marche ! On descend l’Avenue Queen Anne dans le quartier du même nom pour rejoindre un petit parc de poche avec un gros potentiel : une vue exceptionnelle sur la ville. Un peu comme à San Francisco, la ville est loin d’être plate et offre de belles opportunités de panorama. On peut ainsi apprécier de loin, notre prochaine destination : le point culminant de la ville pendant les années 60 !

Le Space Needle a été construit au début des années 60 pour la World Fair de 1962 (Century 21 Exposition) . Dans un contexte de « Space Race », on comprend un peu mieux l’idée de départ. Aujourd’hui, les restaurants sont en rénovation, et après des travaux de modernistation, la tour est avant tout une attraction touristique. Une partie du sol tourne et est constituée de grandes vitres qui permettent de voir directement sous ses pieds. C’est assez marrant comme expérience, même si ça provoque des comportements bizarres (on enjambait des gens couchés!). Tout comme l’Empire State Building à New York, l’attente pour monter dans les ascenseurs est atténuée par toute une exposition relatant la construction de la tour et des faits historiques. Par contre, à l’inverse de New York, les lumières de la ville sont moins intenses, donc une visite en journée est sans doute plus appréciable ! Au final, on aura préféré l’autre point de vue qu’on a visité de jour !

Cependant l’attrait du Space Needle tient aussi au quartier environnant où se mèlent parc et musées, un peu à la manière du parc de la Villette à Paris. Il y a par exemple le Museum of Pop Culture et sa façade métallique ou bien le Chihuly Garden and Glass, où d’immenses serres abritent des sculptures de verres géantes et colorées.

Autres curiosités architecturales non loin, le siège d’Amazon ! Des bureaux en forme de Spères au cœur d’un quartier tout neuf. On aperçoit beaucoup de plantes dedans et on se demande comment on navigue à l’intérieur. Et bien, elles se visitent ces sphères figurez-vous. Les GAFA nous attirent par tous les moyens, même jusque chez eux !

General Library & Smith Tower

Après notre escapade dans la péninsule, nous voilà de retour dans la ville, et les 2 heures de retard de notre avion nous permettent de faire quelques visites supplémentaires.

Tout d’abord un petit tour à la bibliothèque ! Très design et originale, et innondée de soleil ce jour-là !

Comme je vous le disais plus tôt, on était restés un peu sur notre faim avec la vue de nuit depuis le Space Needle pas vraiment à la hauteur. Alors la promo du jour à la Smith Tower tombait bien! Le plus vieux skyscrapper de Seattle date de 1914 et est situé dans Pionneer Square. La visite est plutôt bien faite, avec une thématique sur les années 20, et la prohibition dans le bar qui permet d’accéder à la « terrasse » d’observation. Une jolie vue ensoleillée sur les immeubles voisins et un petit verre avant de rentrer, de quoi bien conclure ce weekend !

Voilà pour cet aperçu de Seattle ! Encore bien des choses à y découvrir, comme par exemple faire kayak dans la baie, faire un tour en bateau pour aller voir les orques, ou encore aller dans le premier Starbucks ever (non on ne l’a pas fait !).

Une ville qui nous a en tout cas bien plu et où il est facile de s’imaginer y vivre. Ça vous dirait d’y aller vous ?

Tags : , ,

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.