Olympic National Park

- par dans

When in Washington State, go to Olympic National Park ! Enfin c’est l’un des nombreux choix qui s’offrent aux résidents de Seattle. La ville est en effet entourée de nombreux parcs et montagnes, et avec son mix de paysages, Olympic NP nous a paru être une option très intéressante! C’est parti pour la découverte de la péninsule à travers les endroits que nous avons visité.

1 parc, 4 ecosystèmes

Couvrant quasi 4000 km2, le parc offre une diversité incroyable de paysages : des zones côtières sur le Pacifique ou le détroit de San Juan de Fuca qui sépare les USA du Canada, des fôrets immenses dont certaines pluviales / humides, des rivières et lacs, des montagnes qui flirtent avec les 2000 m… Il y en a pour tous les goûts ! C’est même assez dur de choisir un endroit préféré dans tout ça !

Lake Crescent

Un des premiers endroits visités dans le parc, un des plus accessible aussi. Un joli lac au milieu de la forêt, qui m’a un peu rappelé le Jura, voire l’Ecosse selon les angles ! En s’éloignant un peu du bord du lac, on trouve de jolis chemins dont un qui nous mène aux Marymere Falls. Une chouette balade pour se dégourdir les jambes après les heures de voiture depuis Seattle.

Hurricane Ridge

La montagne, la vraie, avec ses sommet enneigés et le froid ! Tout y est ! En bas de la route, on trouve le visitor center et on y apprend qu’il vaut mieux s’y rendre le matin quand la vue est dégagée. Et on a bien été contents d’avoir écouté les rangers ! C’était splendide ! Une magnifique chaîne de montagne couverte de blanc, plus bas les pins qui envahissent les pentes, des grandes prairies… un très bel endroit qui donne envie d’aller explorer tous les chemins de randonnée ! Malheureusement trop peu de temps pour ça mais un joli petit trail nous offre déjà de magnifiques vues !

Hoh Rain Forest

Un endroit à part! On le sait en venant dans l’Etat de Washington: il pleut beaucoup. Alors une forêt humide (rainforest), ça ne parait pas déconnant! C’est moussu et un peu fou comme ambiance. On a vraiment adoré se perdre au milieu de toute cette végétation. Et il ne pleuvait même pas !

The Coast

Le Pacific Northwest est connu pour ses plages sauvages, ses rochers sur les plages… et la péninsule Olympique offre bien sûr son lot de sublimes spots! On a choisi Ruby Beach, peut-être une des plages les plus connues du coin, mais je suis certaine que tout autre stop le long du Pacifique aurait été très beau aussi ! Ambiance grise et humide mais qui fait le charme de l’endroit.

Plus au Nord, nous faisons la route jusqu’à la pointe Nord-Ouest de la Péninsule pour rejoindre Cape Flattery. Un joli chemin nous emmène à travers les bois jusqu’à un promontoire d’où on surplombe l’océan, par endroit turquoise.

Bonus: Dungeness Split

Avant de quitter la Péninsule Olympique et rejoindre Seattle pour la dernière journée de notre week-end, nous faisons une halte en chemin, plus tout à fait dans le parc mais qui vaut le détour quand même. Il est encore tôt et on va profiter du lieu tout seuls ou presque… Avec le soleil la vue est dégagée sur le détroit et sur les montagnes, c’est magnifique ! Le temps nous manque pour parcourir tout le long du bras de terre qui s’avance dans l’eau mais on en aura eu un bel aperçu !

Un très beau weekend à la découverte d’une petite partie de l’état de Washington, qui cache bien d’autres jolis endroits… Je pense en particulier au Mont Rainier, cet impressionnant volcan (actif!) qu’on aperçoit depuis Seattle, ou bien le parc des North Cascades, tout prêt de la frontière canadienne. A une prochaine fois dans le Pacific North West !

Tags : , , ,

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.